Sauvegardes informatiques pour les entreprises

Schéma comparatif
Sauvegarde externe

SAUVEGARDE EXTERNE

SAUVEGARDE SUR CLOUD<

Dans une sauvegarde externalisée, les données sont stockées dans des équipements se trouvant à l’intérieur de datacenter sécurisés.

Le coût est très faible mais la vitesse de la récupération des données reste dépendante de la connexion internet des locaux.

En résumé, la sauvegarde sur cloud, c’est pouvoir utiliser des ressources informatiques sans les posséder physiquement.

En savoir plus sur le cloud computing 

Sauvegarde interne

SAUVEGARDE INTERNE

LA SAUVEGARDE SUR STOCKAGE RÉSEAU

Dans une sauvegarde interne, les données sont stockées dans des équipements présents directement dans les locaux de l’entreprise.

Les équipements sont reliés par un câblage réseau Ethernet ou Fiber Channel à votre réseau personnel.

La capacité de stockage est ajustable et modulable en fonction du volume de données actuel et de l’évolution future.

Le coût d’acquisition est plus élevée. La vitesse de récupération de données reste très rapide et n’est pas exposée aux performances de la connexion internet.

Pourquoi une sauvegarde ?

LA SAUVEGARDE

QUE SE PASSERAIT-IL SI VOS DONNÉES ÉTAIENT PERDUES ?

La sauvegarde est une action incontournable pour préserver ses données. Les perdre remettrait en question la pérennité de l’entreprise, le risque est bien réel.

D’où peut provenir la perte de données ?

  • Risques humains : la perte ou le vol d’un appareil, une mauvaise manipulation entraînant l’effacement de données sensibles, piratage des données…
  • Risques liés à l’environnement :  suite à une catastrophe (incendie, inondation…).
  • Risques liés aux dysfonctionnements matériels : perte d’un serveur par exemple.
Une entreprise sur 3 a perdu ses données en 2016. Coût moyen des pertes : 801 000 €. (Source : Dell EMC)

Sauvegarde informatique pour les TPE

Les très petites entreprises sont tout aussi sujettes aux attaques et incidents que les autres entreprises.

Il existe de multiples solutions pour au moins sauver les données. Parmi les moyens de limiter ces risques figure évidemment le stockage en ligne. OneDrive de Microsoft, Drive de Google, etc. Certains comme Dropbox ou Google Drive proposent même de conserver les versions d’un même fichier par un historique sur 300 jours, ou 100 modifications, par fichier. Les prix de ces solutions sont quasiment indolores et se montent à quelques euros par mois.

Call Now Button