Bénéfices et dangers du Cloud

Le dilemme du cloud

Le dilemme du cloud


Typiquement, les modèles cloud sont divisés entre le public et le privé. Ce dernier implique un cloud exclusivement réservé à l’usage de l’entreprise, sans se soucier de savoir s’il est localisé sur site ou chez un fournisseur externalisé. Les bénéfices du réseau privé dédiés à la seule entreprise utilisatrice incluent un très haut niveau de sécurité et de contrôle ainsi que plus de flexibilité avec la possibilité d’adapter le système informatique aux besoins de la société. Un tel degré de contrôle est souvent d’une importance vitale dans les industries avec des réglementations tendues. L’inconvénient est que tout doit être fait en interne.

Dans le cloud public, les entreprises peuvent compter sur l’expertise des plus grandes sociétés mondiales et de leurs offres. S’appuyer sur de tels services déplace des dépenses d’investissement vers les dépenses opérationnelles de Software as a service, permet une capacité hautement évolutive, fiable et déplace la responsabilité de conception de vos systèmes.

L’approche Hybride

Pourtant, ce sur quoi la plupart des sociétés s’installeront, est une version hybride des deux modèles. Cette approche est moins perturbante à migrer que d’adopter le cloud public. Cela signifie que le matériel informatique sur site peut être plus facilement préservé et intégré dans un nouveau système.

Le cloud hybride intègre les services de cloud public, sur site et de cloud privé pour créer une solution sécurisée, flexible, et aux coûts contrôlés de l’infrastructure IT.

Cette composition vous permet de tirer le meilleur parti de vos investissements informatiques existants, tout en ayant accès aux ressources traditionnelles quand nécessaires. Avoir la capacité totalement transparente de migrer vos applications et données entre ces deux environnements permet aux entreprises d’optimiser ses coûts, sa sécurité, sa performance et sa disponibilité requise.

Les entreprises utilisent un Cloud public facilement évolutif, tout en laissant la partie sensible et le contrôle de la charge de travail au cloud privé ou au data center sur site. Ensuite une approche hybride permet aux entreprises de répondre à l’augmentation de complexité de l’environnement IT de manière transparente.

L’un des bénéfices définis d’une approche hybride est la capacité de lier ou développer le système informatique existant avec les services cloud, par exemple pour tirer parti d’une puissance de calcul accrue pour les problèmes existants ou cruciaux ; pour les sauvegarder si le pire devait arriver.

Cloud Hybride
Catastrophes Cloud

Résilience aux catastrophes par l’intermédiaire du cloud.

Les entreprises font face aux menaces venues de plusieurs endroits, depuis les cyber-attaques aux désastres naturels ou aux accidents en data center. Depuis le COVID-19 et le télétravail, les attaques sont devenues particulièrement banales. Il est impératif que les entreprises se protègent, les sauvegardent dans le cloud étant l’un des outils clés. Le cloud hybride signifie qu’il est possible de séparer un environnement informatique, avec une copie en direct dans un cloud privé ou sur site et une autre sauvegarde dans un coud public. Cela signifie aussi que les données plus sensibles peuvent être stockées plus loin du danger.

Alibaba dit de son offre cloud : ‘Les organisations qui ont des données particulièrement sensibles ou des applications, telles que des informations sur la facturation ou de propriétés intellectuelles cruciales pour l’activité, un cloud hybride permet de placer les données les plus sensibles sur des serveurs privés qui ne peuvent pas être accédés au travers d’internet.’

Les applications ou données moins confidentielles, lesquelles sont d’habitude plus copieuses en volume, peuvent être placées dans un cloud public et bénéficier de la grande capacité de stockage fournie par les cloud publics. C’est cette flexibilité et cette capacité qui est la force permanente du cloud hybride.

Conclusion CLOUD PRIVE VS CLOUD PUBLIC

Les trois éléments où le cloud hybride est meilleur/mieux adapté :

  • Le cloud public est bien adapté à de nombreuses charges de travail en front-office,
  • Le cloud privé est bien adapté à de nombreuses missions où la charge de travail est critique et/où les avantages du cloud public sont désirables, mais où la sécurité et l’assurance de conserver l’environnement privé est la clef.
  • Un environnement IT traditionnel est mieux adapté aux charges de travail qui ne profitent pas intrinsèquement des avantages du cloud.

Commentaires

Call Now Button